La cathédrale de Fort-de-France

La cathédrale de FDF d'aujourd'hui à nos jours.

La première église de Fort-de-France n'était qu'une modeste chapelle de fourche et de paille construite en 1671, brûlée par les Hollandais en 1674, elle est rebâtie sous l'administration de Blénac, en 1703, elle est agrandie, ensuite en 1766 elle est abîmée par un raz de marée, en 1839 un tremblement de terre la détruit, elle est rebâtie sous l'architecte Jolly en 1850, mais elle est détruite par l'incendie de 1890, qui ravagea Fort-de-France.  Un malheur n'arrivant pas sans un autre, l'église est achevée par le cyclone de 1891.

   Les habitants de Fort-de-France, fatigués de faire reconstruire une église tous les 10 ans, se décidèrent à en faire construire une adaptée aux contraintes locales. C'est Pierre Henry Picq qui construisit l'édifice de 1895.

   La maison Moisant-Laurent-Savey  réalisa de façon industrielle, les différentes pièces(poutrelles, chapiteaux, arcs etc...) de l'église, ensuite elle est expédiée en Martinique et est montée sur les anciennes fondations de la première église. C'est un édifice dont la façade principale animée par quatre arcs boutants qui soutiennent le clocher est de style néo-gothique dépouillé tandis que l'intérieur est plutôt de style romano-byzantin par l'emploi d'arcs en plein-cintre et de la coupole octogonale. Elle est composée d'une grande nef et de 2 berceaux collatéraux, elle a une charpente métallique pour prévenir les risques d'incendies et des séismes.

    C'est une église aux poutrelles métalliques légères, qui aèrent l'espace, avec un buffet d'orgue important. Certains vitraux relatent la vie de Saint-Louis, d'ailleurs on retrouve ses armes à l'entrée du porche de la façade principale d'autres racontent l'histoire du Christ et des personnages locaux qui ont marqué la vie de Fort-de-France. Certains motifs représentent la flore martiniquaise et certains de ses habitants habillés en costumes traditionnels.

   La cathédrale Saint-Louis est  restaurée entièrement en 1982, selon les normes sismiques. Le clocher est rehaussé, sa flèche est plus haute. C'est un édifice classé à l'inventaire des monuments historiques depuis 1990. Il a été de nouveau restauré par l'architecte des monuments historiques E. Poncelet dans les années 1990. La cathédrale de Fort-de-France fait partie du patrimoine locale des martiniquais, elle est au cœur des activités foyalaises et elle symbolise par sa polychromie, la diversité des martiniquais. A une époque, c'était le seul lieu vivant de Fort-de-France à cause de la prédominance de la ville de Saint-Pierre. Après avoir arboré une façade couleur sable et orange depuis 1982, la cathédrale a fait peau neuve en 2003, en affichant une façade saumon rouge et grise.

[Retour]

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Design and site N'goala Raymonde 2002-2010